Le gingembre a certaines vertus que tout le monde (ou presque) connait…

Mais saviez-vous que cette plante orientale est employée comme remède anti-inflammatoire, antibactérien, antiviral et, selon certaines études, anti tumoral, pour certains types de cancer.
 
Le gingembre comporte

  • Du limonène, du citronellal, du camphène, du gingérol (composés présents dans les huiles essentielles)
  • Des composés phénoliques, qui sont des défenses biochimiques contre les microbes et les champignons
  • Des enzymes
  • Des acides linoléique, oléique, ascorbique et aspartique
  • Des vitamines B6 et C
  • Des minéraux comme le calcium, le magnésium, le phosphore et le potassium
  • Des acides aminés comme la méthionine, la niacine, l’histidine, l’arginine, le tryptophane
  • Des fibres
  • Et possède des propriétés anti-oxydantes

 
Le gingembre est utilisé pour

  • Le traitement de certaines maladies inflammatoires, comme l’arthrite rhumatoïdale. Son effet calmant réduit la douleur et ses propriétés anti-oxydantes aident à évacuer les toxines des articulations.
  • Comme complément naturel pour les problèmes cardio-vasculaires car il a une action anticoagulante, ce qui prévient la formation de thromboses, en plus d’améliorer la circulation sanguine en général
  • Grâce au fait qu’il liquéfie le mucus, il favorise l’expectoration dans les cas de grippe et de rhume.
  • Il augmente la température corporelle et la sudation, ce qui fait de lui un excellent allié pour les personnes qui souffrent des mains et des pieds froids.
  • Il conseillé pour les personnes souffrant d’asthme
  • Certaines études ont démontré son efficacité pour diminuer le cholestérol LDL (« mauvais » cholestérol) et contrôler les niveaux de la pression artérielle.
  • Il régule le métabolisme
  • Il soulage les maux de tête, grâce à son action anti- inflammatoire qui agit sur les prostaglandines qui les causent.
  • Il réduit les symptômes du syndrome prémenstruel
  • Il est connu comme antidépressif naturel et pour soulager les états de stress
  • Il stimule le système immunitaire

Au niveau du système digestif, on utilise le gingembre, grâce à ses propriétés stimulantes,  pour traiter la dyspepsie, les flatulences, les gastrites provoquées par l’alcool ainsi que pour soulager les lésions provoquées par les médicaments anti-inflammatoires car il évite la formation d’ulcères.

C’est grâce à son effet antibactérien sur la bactérie Helicobacter Pylori (qui est associée à de nombreuses formes d’ulcère gastroduodénal et d’autres problèmes d’estomac, comme la gastrite).

On le recommande aussi pour traiter les vomissements provoqués par les traitements de chimiothérapie ou pour soulager les nausées durant les premiers mois de grossesse.